Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 17:42

Présentation de la 4e semaine du temps ordinaire année C

Dieu, dans son dessein d’amour veut toujours sauver l’homme. Son incarnation sera l’acte ultime qu’il opérera pour notre salut. Il vivra au milieu de nous. Nous le découvrirons au cours de cette semaine. Ce dimanche dans la première lecture nous lisons Jr 1, 4-5.17-19, que le Seigneur appelle Jérémie et fait de lui un prophète pour sa nation en lui donnant l’attitude à tenir. Il sera toujours avec lui pour le défendre et le protéger dans l’adversité. Dans la deuxième lecture (1 Co 12, 31-13, 13), st Paul nous exhorte à la recherche des vertus théologales que sont : la foi, l’espérance et la charité mais encore plus à la culture de la charité car c’est elle qui triomphera. D’ailleurs toute recherche de sainteté n’est possible sans la perfection dans l’amour. Dans l’Evangile, Jésus réponds à ses détracteurs qui lui demande un signe en sa terre natale. Il les instruit en rappelant l’exemple d’Elie et d’Elisée pour que ceux-ci prennent conscience de son universalité. Il est venu pour tous les peuples de la terre et relever tous les anawims (ces pauvres du Seigneur). Il a l’amour pour ses pauvres pour qui il s’est incarné.

Le lundi, en 2 S 15, 13-14.30 ; 16, 5-13a, David fait le constat amer du choix que le Seigneur fait de son fils pour lui succéder. Un prophète lui annonce publiquement qu’il perdra la royauté avec des propos indélicats. Dieu a besoin d’un autre roi digne pour gouverner son peuple. Dans l’Evangile (Mc 5, 1-20), Jésus le nouveau prophète miséricordieux et puissant restaure un impur et le renvoie annoncer la bonne nouvelle à son entourage.

Le mardi, c’est la fête de la présentation du Seigneur. Dans première lecture (He 2, 14-18), l’auteur sacré nous présente le grand prêtre, qui par son incarnation a pris notre condition d’homme pour notre rédemption plénière. Dans l’Evangile (Lc 2, 24-40), st Luc nous rapporte la présentation de Jésus au temple. Il est confirmé par le vieillard Syméon comme le Messie envoyé du Seigneur pour la délivrance d’Israël et d’une multitude de nations. L’avènement de ce Christ vient Corroborer avec tous les messages qu’ont annoncés les prophètes.

Le mercredi, dans la 1ère lecture, le roi David reconnait avoir offensé le Seigneur en ordonnant le recensement du peuple d’Israël. Il se tournera vers lui pour implorer son pardon quand son peuple, innocent, a commencé par subir les conséquences de ses actes. Dans l’Evangile, Jésus fera l’amère expérience de l’incrédulité des siens, des gens de son village, Nazareth. « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison », conclura-t-il, déçu de leur manque de foi.

Le jeudi, nous suivrons avec attention, les instructions que le roi David, mourant, donne à Salomon son fils qui lui succédera. Elles sont relatives à l’observance scrupuleuse des commandements du Seigneur. Saint Marc, dans l’évangile, nous relate l’envoi par Jésus des apôtres, deux par deux, proclamer la Bonne Nouvelle, leur donnant pouvoir sur les esprits mauvais et leur recommandant le dépouillement total.

Le vendredi nous ferons mémoire de ste Agathe. Dans la première lecture, Ben Sirac le Sage fera l’éloge de David qui, dit-il, « a célébré la louange du Saint, du Très-Haut » dans tout ce qu’il a fait, contrairement à Hérode qui pense voir en la personne de Jésus, Jean-Baptiste qu’il a fait décapité.

Le samedi (mémoire de saint Paul Miki et ses compagnons), dans la première lecture, le roi Salomon, demande le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner, un cœur intelligent et sage au Seigneur. Pour cette sagesse, le Seigneur lui accorde par-dessus, la richesse et la gloire. Dans l’évangile en saint Marc, nous contemplerons le visage miséricordieux de Jésus qui, se penchant sur la misère de la foule qui le suit et le presse, « se mit à l’instruire longuement ». Nous retenons comme thème de la semaine l’universalisme du salut. Que les saints Agathe, Paul Miki et compagnons sous soutiennent dans la quête de notre salut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Arthur Boka
commenter cet article

commentaires

Théologat Eudiste De Yopougon

  • : THEOLOGAT
  • THEOLOGAT
  • : CE BLOG A UN CARACTÈRE CULTUREL ET RELIGIEUX
  • Contact

  • THEOLOGAT
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.

CORDE MAGNO

SERVIR LE SEIGNEUR" Corde magno et animo volenti"Anani

Recherche