Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Le mercredi 16 février, la Vice-province des eudistes d’Afrique a reçu la visite du nouveau provincial de France en la personne de Laurent TOURNIER pour un séjour de quelques jours en terre Ivoirienne.

 

Accueilli à l’aéroport Félix HOUPHOUET BOIGNY par le P. Honoré KOUASSI, économe vice-provincial d’Afrique, l’hôte de marque a été conduit à la fraternité Saint Jean Eudes d’Abatta, lieu de son hébergement. En effet, SON PASSAGE EN Côte d’Ivoire s’inscrit dans le cadre de la tenue, à Abatta, du conseil vice-provincial convoqué par le Père Bernard CANTIN pour les 19, 20 et 21 février 2011.

Le dernier passage du Père provincial de France en Côte d’ivoire date de 2002. Aussi, à l’occasion de cette visite a-t-il visité, le samedi 19 février, la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, en compagnie du Père Général en visite canonique en Côte d’Ivoire. Le dimanche 20 et sur invitation du Père Basile DIRINGBIN, assistant du Vice-provincial et Curé de la Paroisse Saint Bernard d’Attoban-Riviera, il a présidé la célébration eucharistique de 10 heures et demie avec autour de lui près de 600 jeunes impressionnés par la jeunesse, ses talents pastoraux, sa profondeur et son titre de provincial.

A l’issue du Conseil qui a pris fin à la mi-journée du lundi, Le Père TOURNIER a bien voulu faire la communauté du Théologat l’honneur d’une visite. C’est donc avec beaucoup de joie et d’enchantement que les étudiants et les formateurs réunis autour de l’illustre hôte, ont partagé un repas fraternel assorti d’échanges nourris. Et comme si cela ne suffisait, sur instance des uns et des autres, le provincial de France a rencontré à nouveau l’ensemble de la communauté après le repas dans un cadre plus approprié au face à face afin, d’abord, de mieux connaître chacun, ensuite, de donner les nouvelles de sa province et enfin les priorités de son mandat qui court depuis septembre dernier seulement.

Le Père TOURNIER a exprimé sa joie de se retrouver avec et parmi une communauté de jeunes désireux de consacrer leur vie pour la cause de l’Evangile sur le modèle que propose saint Jean Eudes. Il a, ensuite féliciter les formateurs et encourager les uns et les autres pour le travail de qualité qui se fait.

 

Abordant les nouvelles de la province de France, il a annoncé la préparation de la prochaine Assemblée Générale de sa province avec trois orientations principales : d’abord la formation des prêtres, des diacres et des laïcs pour être dans des responsabilités d’Eglise, ensuite comment entretenir la vie chrétienne dans les paroisses sans prêtres et enfin la pastorale des jeunes surtout en milieu estudiantin. Lors des échanges, le Provincial de France a annoncé la construction d’un centre d’accueil à Bayeul, de capacité 200 places pour accueillir les jeunes. Sur un effectif de 80 diocèses en France, il se trouve un confrère eudiste dont la pastorale des jeunes couvre 19 diocèses. Deux autres confrères travaillent à la formation et à l’accompagnement des jeunes mais dans un autre champ.

Par ailleurs, il a annoncé la sollicitation des eudistes pour l’animation de l’enseignement et évoqué, au passage, comment le pape Jean XXII avait demandé aux eudistes de retourner dans les séminaires et les paroisses par souci de conformité à leurs charisme. Puisqu’aujourd’hui, c’est pratiquement un revirement de situation qui se profile à l’horizon, les eudistes devront répondre aux sollicitations des diocèses pour l’animation des écoles mais cette fois-ci avec une nouvelle touche :’’ comment, à travers l’enseignement catholique, former les enfants mais aussi évangéliser les parents’’.

Répondant à la question de Sylvain AHOUANKON sur la question de la rareté des vocations en France et les perspectives du jeune provincial pour redynamiser ce secteur, le P. TOURNIER annoncera ses contacts actuels avec trois (03) candidats potentiels avant de dire les actes significatifs d’autorité qu’il a posés et qui annoncent les couleur d’un horizon prometteur avec la bénédiction du Maître de la moisson à savoir : la nomination d’un responsable de la Formation et la constitution d’une équipe de formation composée des P.P. Michel AMORIAUX, Luc CREPY, du P. Bénoît et de lui-même, P. Laurent TOURNIER. Les dimensions envisagées pour donner un nouveau souffle à la formation sont les suivantes :

-         La formation à la vie communautaire inter-générationnelle

-         La formation des candidats dans les séminaires à la charge des eudistes à savoir Orléans et Rennes avec rattachement des candidats non à la communauté desdits séminaires mais respectivement à ceux de Khône et de la Roche de Theil.

-         La formation missionnaire

-         Allier au temps de spiritualiser l’apprentissage missionnaire qui favorise non seulement l’enracinement des étudiants dans le patrimoine eudiste mais l’expérience missionnaire entre incorporés et candidats du montage à la relecture en passant par la réalisation. Ceci permettra de fructueux échanges de visions d’Eglise et de peuple de Dieu et donnera jour, sur le terrain pastoral à la complémentarité des vocations (collaboration incorporés et candidats laïcs) sur l’exemple des 114 missions toujours novatrices du  P. Eudes, missions auxquelles il  a toujours associé des laïcs.

Le P. TOURNIER débouchera ensuite sur l’expérience eudiste préalable des Journées Mondiales de la Jeunesse (J.M.J.) qui devra rassembler sur un même terrain pastoral et missionnaire six (06) provinces eudistes. Il a rappelé que les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse sont prévues 2013 au Brésil et souhaité une délégation africaine plus nombreuse.

Enfin et répondant à l’affirmation du P. Saturnin LAWSON, Supérieur du Théologat selon laquelle l’Afrique attend beaucoup de la France, le Père TOURNIER a opposé que du côté des finances, sa province fait déjà le maximum, que sa mission s’arrête là, sans immixtion dans la façon dont les répartitions sont faites, même s’il y a à dire à ce sujet. En revanche, il a été très favorable à l’inter-provincialité, et a aux échanges sur le plan humain. Il a surtout accueilli la proposition selon laquelle les aînés eudistes pourraient toujours passer en Afrique animer des sessions, se portant garant pour assurer le billet, espérant que les Africains se chargeront convenablement de leur alimentation. Il finira son intervention par la phrase suivante : ‘’La communauté est notre cœur, notre espace vital mais elle n’est pas le tout de notre mission.

Le Père supérieur du Théologat, avant de donner la parole au représentant des étudiants, lui signifiera son admiration et sa fraternelle reconnaissance pour la visite et les échanges. A son tour, Omer Gratien da SILVEIRA appréciera la jeunesse, les qualités et les perspectives du jeune provincial pour la France et la C.J.M. afin de lui traduire la reconnaissance de toute la communauté pour sa présence paternelle chaleureuse. La dernière phrase prononcée par notre illustre hôte et inscrite dans le cahier de visite est la suivante : « je n’ai pas besoin de vous ; nous avons besoin les uns des autres ».

 

                                                                   Omer Gratien da SILVEIRA, Candidat eudiste

                                                                    

Partager cette page

Repost 0
Published by

Théologat Eudiste De Yopougon

  • : THEOLOGAT
  • THEOLOGAT
  • : CE BLOG A UN CARACTÈRE CULTUREL ET RELIGIEUX
  • Contact

  • THEOLOGAT
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.

CORDE MAGNO

SERVIR LE SEIGNEUR" Corde magno et animo volenti"Anani

Recherche