Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Le premier mandat de Père Bernard CANTIN en qualité de Supérieur Vice-provincial des eudistes d’Afrique courant  à son terme et dans le cadre des consultations devant lui permettre de prévenir tout éventuel vide juridique, le Père Général de la Congrégation de Jésus et Marie a effectué séjourné pendant pratiquement trois semaine en Afrique afin de faire face à son devoir  constitutionnelle de consultation des incorporés en vue de la nomination du prochain provincial et assuré la visite canonique des communautés.

Après la visite de toutes les communautés du Bénin du Nord au Sud, li a dû mettre à nouveau le cap sur la France afin de répondre à un impératif prévu initialement dans son calendrier. Le 06 février dernier, il a été accueilli à l’aéroport  Félix HOUPHOUET BOIGNY par le P. Honoré KOUASSI, économe de la vice-province. C’est d’ailleurs lui qui sera souvent le guide du Père Général vers les communautés eudistes qu’il doit visiter. Mais soulignons-le, à la différence du Bénin où il lui a été loisible de parcourir toutes les communautés du Nord au Sud, la situation politique critique en Côte d’Ivoire ne sera pas favorable à la même démarche. Aussi, a-t-il été demandé aux confrères des communautés du Nord, contrairement aux habitudes et aux dispositions constitutionnelles de descendre vers le Sud pour la consultation. Ainsi, pour une première fois dans l’histoire de notre vice-province, et pour des cas de force majeures, ce sera, non pas le Général, mais les incorporés qui se déplaceront pour la consultation qui s’est tenue dans les locaux de la maison vice-provinciale à Abatta pour les communautés Cœur de Marie de Korhogo et Cœur de Jésus de Katiola. Mais pour ce qui est des communautés d’Abidjan à savoir Saint Bernard, Saint Gabriel, Jean Paul II, la communauté du centre de spiritualité et celle du Théologat, le Père Général est allé personnellement à la rencontre de ses confrères et des candidats d’Afrique.

C’est le 14 février autour de 15 heures 45 mn que ses pieds foulaient le sol du théologat. Après les formalités d’usage pour un accueil digne d’un hôte de son rang, il fut installé dans le bureau du Supérieur pour la visite canonique des candidats. Ces derniers furent reçus un à un, des plus jeunes au plus âgés. Les consultations prirent fin vers 19 h 30 mn et Le Père Général a reçu une délégation des associés eudistes de Yopougon venus lui souhaiter le filial ‘Akwaba’. Après quoi, la communauté du théologat eut la joie et l’honneur de recevoir à sa table cet hôte de marque, celui-même qui préside aux destinées de toute la Congrégation de Jésus et Marie. Après le repas, il y eut une rencontre familiale au cours de laquelle le P. Le Père Général adressera de très chaleureux mots d’admiration et d’encouragement à tous avant de faire le briefing de sa visite.

En se prononçant sur l’état de la congrégation dont il est le premier responsable, notre Père Général donnera de brèves nouvelles des provinces ainsi qu’il suit :

AFRIQUE :

Des efforts louables ont été déployés mais la vice-province est confrontée à des difficultés économiques et quelques problèmes de vie fraternelle authentiques subsistent. Comme toutes œuvres, l’on ne peut compter actuellement que sur les deux centres dont il importe de travailler à la viabilité.

FRANCE :

La province de France souffre d’une pénurie grave de vocation. Il va sans dire qu’il n’y a actuellement aucun candidat en formation. Par ailleurs, la France est une province vieillissante avec douze communautés regroupant des confrères eudistes dont la moyenne d’âge est de 70 ans mais qui travaillent encore.

AMERIQUE DU NORD :

Plus vieillissante que la France, la moyenne d’âge des confrères de 75 ans avec pour plus jeune confrère un prêtre de 60 ans. Mais nous avons des raisons de rendre grâce car ils ont beaucoup de vocation surtout en californie.

Les Phillipines sont filles de l’Amérique du Nord avec Six (06) candidats au temps spécial de Tagatay. Elles sont une fondation inter-provinciale que renforceront bientôt du personnel de toutes les provinces y compris celui d’Afrique. Il y a lieu de ne pas perdre de vue le projet de notre immigration en Asie pour aller jusqu’en chine, selon le vœu du P. Eudes.

VENEZUELA :

Petite province extrêmement missionnaire de trente (30) confrères et dont le dynamisme est salué avec un nombre impressionnant de laïcs travaillant avec les eudistes, les associés et les candidats, elle mérite admiration et encouragement

COLOMBIE :

Grande province englobant l’Equateur, le Honduras, le Mexique, etc … elle dispose d’un personnel essentiellement consacré à la formation dans les séminaires en Colombie. Mais remerciés depuis peu pour les loyaux et dévoués services aux diocèses par la formation des candidats au sacerdoce, leur présence dans les séminaires a considérablement décliné. Ainsi de six (06) séminaires à la charge des eudistes, on en est aujourd’hui à un seul. A Colombie, le seul séminaire actuellement à la charge des eudistes  est animé par huit (08) incorporés prêtres pour cent quarante (140) séminaristes. Les autres confrères désormais en paroisse vivent leur mission. Ceux parmi eux qui sont désemparés mettent sur pied un nouveau produit : l’accompagnement des jeunes prêtres. Il faut le dire, la province de Colombie recherche sa boussole afin de réorienter sa mission.

MINUTO DE DIOS :

Petite et jeune province de trente cinq (35) prêtres eudistes et de trente sept (37) étudiants, elle a des missions diverses et variées. On peut citer entre autres la pastorale sociale, la formation. Les eudistes ont à leur charge la responsabilité de l’université de Minuto de Dios avec plus de six mille (6 000) étudiants inscrits. Par ailleurs, ils forment les jeunes issus de milieux défavorisés dans trois (03) grandes universités de Colombie.

Il faut dire qu’en général les provinces d’Amérique latine sont dynamiques mais avec leur difficultés surtout au Venezuela, pays déjà difficile où sévit actuellement la crise financière.

ROME :

Elle est une communauté multinationale où les confrères se donnent à fond pour la pastorale.  Avec six (06) nationalités, les eudistes de la maison générale ont adopté comme langue commune l’Italien. Les évêques n’ont de cesse de témoigner non seulement de la simplicité de leurs relations mais aussi de la fécondité de leur pastorale.

Les membres de l’Administration Générale qui y résident sont :

-          Michel GERARD, français, Supérieur Général ;

-         P. Jean CAMUS, français, Vicaire Général

-         P. Daniel STAMPERS, Hondurien, Econome Général.

 

Enfin, et abordant la question de l’inter-provincialité, le Père Général a souligné le rayonnement du projet des Philippines malgré les barrières culturelles et linguistiques. Il a, par ailleurs invité les uns et les autres à être des missionnaires qui ont le cœur à la mission, soulignant aussi la nécessité pour nous tous de réfléchir aux modalités de vivre l’inter-provincialité et de travailler ensemble, l’effectif des eudistes au niveau mondial n’étant que de quatre cent (400).

Avant de clôturer la rencontre, il a rafraîchit la mémoire aux uns et aux autres sur les eudistes qui gouvernent actuellement les provinces de la Congrégation de Jésus et Marie. Il s’agit de :

-         France : P. Laurent TOURNIER, 44 ans

-         Amérique du Nord : P. Pierre DROIN, anciens Provincial et Général pendant 29 ans

-         Colombie : P. Gustavo LONDONO, 51 ans

-         Venezuela : P. Jose Antonio SABINO, 51 ans

-         Afrique : P. Bernard CANTIN, 70 ans

-         Minuto de Dios : P. Guillermo ACERO, 43 ans.

-          

Le Père Michel Gérard, passera la nuit au théologat dans la suite des hôtes de marque pour effectuer le lendemain matin la consultation de ses confrères de la formation. Mais auparavant, il aura accepté de présider la célébration eucharistique communautaire de ce jour concélébrée par ses confrères en présence de tous les candidats eudistes et de la communauté des fidèles et sympathisants du théologat habitués à la messe matinale quotidienne dans notre communauté. A la mi-journée, il rejoindra son lieu d’établissement pour le séjour, la Fraternité saint Jean Eudes d’Abatta.

 

                                                                        

  Omer Gratien da SILVEIRA, Candidat eudiste

Partager cette page

Repost 0
Published by

Théologat Eudiste De Yopougon

  • : THEOLOGAT
  • THEOLOGAT
  • : CE BLOG A UN CARACTÈRE CULTUREL ET RELIGIEUX
  • Contact

  • THEOLOGAT
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.
  • Nous sommes une maison de formation en Afrique pour les candidats eudistes en premier cycle de théologie.

CORDE MAGNO

SERVIR LE SEIGNEUR" Corde magno et animo volenti"Anani

Recherche